jeudi 19 juillet 2018

Clears : une alternative zéro déchet aux cotons-tiges

http://www.sorteztoutvert.fr/2018/07/coton-tige-reutilisable-zero-dechet.html

Il va bien falloir se faire à l'idée, les cotons-tiges en plastique seront interdits en France dès 2020 ! Merci Surfrider. Alors qu'est ce qu'on fait ? On passe à leur équivalent bio en carton tout aussi énergivore bien que biodégradable, ou on trouve une solution vraiment durable ?

Un petit pas pour la France, un grand pas pour la pollution des Océans 


Chaque année dans le monde, plus de 25 milliards de cotons-tiges sont utilisés quelques secondes avant d'être jetés. On oubliera d'aller dire merci à Léo Gerstenzang, qui a eu cette idée bien pourrie en 1923. 95 ans plus tard, ils sont le fléau des océans. Et oui, malheureusement, nombreux sont ceux qui terminent dans les toilettes ou les égouts. Difficilement traitables par les stations d'épuration à cause de leur légèreté, leur flottaison et leur taille, ils passent très souvent les mailles du filet (enfin des filtres), et se retrouvent à polluer les fleuves et les océans.

Et comme tous les plastiques dignes de ce nom, ils se décomposent en petites particules de plastique que la faune marine confond facilement avec du phytoplancton ! Mais pas de panique, rien ne se perd puisque, ce que les poissons consomment, nous le mangeons en bout de chaine alimentaire. C'est d'ailleurs une des nombreuses raisons qui m'ont fait arrêter de consommer du poisson. 
 
Mais les problèmes liés aux cotons-tiges vont bien plus loin. Non contents de détruire l'environnement, ils sont aussi néfastes pour vos oreilles puisqu'ils poussent le cérumen vers le fond de l'oreille (ce qui favorise les bouchons d'oreilles, otites...), enlèvent le cérumen utile à l'oreille, et peuvent causer des perforations des tympans. 

Une alternative zéro déchet et intelligente aux cotons-tiges



C'est là que Clears entre en jeux. Fabriqué en silicone médical (100%), sa petite taille permet de nettoyer uniquement ce qui a besoin de l'être. Sa forme est pensée pour ne pas pousser le cérumen vers le fond de l'oreille mais le récupérer pour l'emmener à l'extérieur. 

Enfin bref, tout ça pour dire qu'il est temps d'oublier les cotons-tiges et de trouver une alternative intelligente et durable.

Pour l'utiliser, c'est très simple : il suffit de mettre la partie "en croix" dans l'oreille, de tourner, retirer de l'oreille, rincer à l'eau et voilà, il est prêt pour la prochaine utilisation ! 

A ce propos, il y a près de 3 ans, je vous parlais déjà de mon passage à l'Oriculi, ce petit bâtonnet de bambou qui permet de se laver les oreilles de façon écologique et qui est réutilisable à vie. Sur le papier, c'est super, mais j'avoue avoir souvent l'impression d'avoir les oreilles sales, et j'ai du mal à savoir jusqu'à où nettoyer. Avec Clears, j'ai vraiment une sensation d'oreilles propres et aucun problème d'utilisation. Des deux, j'aurais donc plus tendance à vous conseiller Clears


Côté pratique :

  • Clears coûte un peu moins de 16€ mais peut être utilisé deeeeees annééééééées ! 
  • Frais de port : 2,60€ dans toute l'Europe Gratuits en France, pour vous remercier d'avoir été si nombreux à plébisciter Clears après cet article !
  • Pour plus d'infos et/ou achat : c'est par ici 
  • En plus, Clears offre 10 exemplaires de leur produit ! Pour participer au concours, c'est par ici

Et si vous voulez en savoir un peu plus sur la pollution des océans tout en riant un bon coup :

4 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout cette marque !! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  2. Tu en as acheté 2 ? Qu'es ce que tu pense si j'en prend un pour moi et Jules ? C'est dégueux ou comme tu le lave dans tout les cas c'est bon ?

    RépondreSupprimer
  3. Oh merci pour la découverte !
    Je suis passé il n'y a pas longtemps à l'oriculi mais comme toi par rapport au coton tige, je n'ai pas l'impression d'avoir les oreilles très propres.
    Cette alternative a donc l'air top, je garde le nom en tête pour le tester prochainement :)

    RépondreSupprimer
  4. Belle découverte, et je te rejoins sur le sujet des cotons-tiges, mais quand je vais dans les centres commerciaux, pour voir les évolutions des produits, je peux m’apercevoir que les cotons-tiges ont toujours la cote.

    Moi de mon cote, j’ai opté pour les cotons-tiges en bambou, pratique rigide bon et ils restent biodégradables à 100 %, après, c’est vrai cela reste du bambou.
    J’avais également écrit un billet sur le sujet 5 moyens les plus simples pour bannir le plastique de votre salle de bain, je me permets de le mettre en commentaire.


    https://www.nappilla.lu/fr/blog/les-5-moyens-les-plus-faciles-pour-bannir-le-plastique-de-votre-salle-de-bain-n177

    Tous ces articles sont importants pour faire évoluer les mentalités, le monde change, il existe des alternatives, à nous de les saisir et le tien en fait partie.

    Merci au plaisir de te lire.

    Sandra

    RépondreSupprimer