SLIDER

Ecosse (2) : les derniers jours


Mhhh...où en étions nous ? Ah oui, Inverness ! 


Après une journée très intense dans la capitale des Highlands, je me suis dirigée vers la sublime Ile de Skye, au Nord-Ouest de l'Ecosse, comme j'en rêvais depuis près d'un an. En Islande, j'avais rencontré ce jeune couple d'américains qui, fraîchement mariés avait décidé de parcourir l'Europe pendant plusieurs mois. Ils baroudaient depuis 3 mois déjà quand nous nous sommes rencontré. Lorsque je leur ai demandé quelle était pas plus belle chose qu'ils avaient vu jusqu'à présent, ils s'étaient jeté un regard complice, et avaient répondu en coeur "Skye". De quoi me donner très envie de découvrir ce joyaux de Grande Bretagne. 

Je suis pourtant arrivée à Skye avec des tonnes d'appréhensions. Le beau temps était loin, je ne savais ni où j'allais dormir, ni ce que j'allais faire ou comment j'allais me déplacer. Les bus se font rares, les voitures aussi... 


Avec mon sac et un optimisme légèrement mis à mal, je me suis dirigée vers l'office de tourisme. Je suis tombée sur la personne la plus douce et gentille que j'ai rencontré de ma vie. Un véritable bijou. Elle m'a aidé à trouver une auberge pour les 4 nuits à venir, m'a montré tout ce que je devais voir, a booké pour moi un tour guidé et m'a aidé avec les horaires de bus ! Techniquement, elle a "fait son travail", mais à mes yeux, elle a fait bien plus que ça. Elle a été le point de départ de 4 jours absolument magiques. 

Avec toutes ces émotions, ces km à pieds parcourus et...un temps bien merdique (#soyonshonnêtes), j'ai décidé de me reposer à l'auberge, le Portree Youth Hostel (que je conseille, un coup de coeur cet endroit). Là-bas, j'ai très vite fait des tonnes de rencontres. 90% de français, certes, mais de sublimes rencontres. Nous avons passé l'après-midi à jouer aux cartes, boire du thé bien chaud, prévoir le programme des jours suivants, parler de tout, de rien, de la vie. Entre 2 éclats de rires, j'ai songé à ce qui venait de se passer : comme mes appréhensions du matin s'étaient évaporées pour laisser place à des moments inoubliables; comme la vie nous réserve parfois des surprises aux moments opportuns. 

J'ai passé les jours suivants à sillonner l'île, j'ai pu voir : The old man of Storr, Lealt Falls, Kilt Rock et Mealt Falls, Staffin, Les Quiraing, Uig, les Fairy Glen, Neast Point, les Fairy Pools et évidemment Portree, où j'ai séjourné. 


La vue de l'auberge sur le lac était incroyable. L'eau, immobile comme une feuille de papier. Le reflet des montagnes sur cette berge silencieuse. L'endroit parfait pour inspirer la tranquillité de l'âme.

Portree, Isle of Skye

Petit conseil opportuniste : pour Neast point, faites vous des copains avec une voiture et demandez leur de vous emmener, parce qu'en bus c'est une belle galère, c'est même impossible...Et pourtant c'est si beau (bien qu'un peu venteux). 


Neast Point, Isle of Skye


Edimbourg : Acte 2 scène 1, 3 jours au delà de la ville


Après 4 jours sur l'île, je suis retournée à Edimbourg pour quelques nuits. Avec un ami rencontré sur place quelques jours plus tôt, nous avons loué une voiture et visité les environs pendant 3 jours. 

Le premier jour ensemble, nous l'avons passé tout à l'ouest de l'écosse. Après une petite heure à passée à découvrir la jolie ville de Stirling, nous nous sommes dirigé vers le Loch Lomond

Stirling

Nous avons choisi au hasard une randonnée de 15 km, puis nous avons sillonné les routes, parcourant les berges de ce lieu unique, entre immensité et reliefs. Nous sommes tombés par hasard sur un tout petit village nommé Inveraray aussi parfait que le moment que nous y avons passé. Le ciel était couvert, mais la température idéale. Le vent s'était évanoui pour laisser place au silence et au miroir de l'eau. Nous avons passé un délicieux moment, à regarder ce paysage si apaisant, tout en parlant de tout et de rien. Je me souviendrai toujours de ce moment de pause dans ce voyage si intense. 



Le deuxième jour, c'est Glasgow que nous sommes allés visiter. Une journée bien remplie avec plus de 25 km de marche à travers la ville. On a débarqué à l'office de tourisme le matin en voulant tout voir, et on s'en est clairement donné les moyens ! 

Kelvingrove Art Gallery and Museum
Au programme :
- Kelvingrove Art Gallery and Museum 
- Glasgow University 
- The necropolic
- Glasgow school of art
- Le centre ville 
- Glasgow green
- Et pleins d'autres choses que j'ai oublié de noter...demandez en office de tourisme :-) 

Puis finalement, j'ai passé mon dernier jour en Ecosse dans la ville qui m'avait accueillie deux semaines plus tôt. Ce jour là, Edimbourg s'était habillé de son plus beau soleil, un temps idéal pour découvrir Portobello, la plage d'Edimbourg, à laquelle nous nous sommes rendus à pied. 

A part la température de l'eau, je peux vous dire que ce jour là, Portobello n'avait rien à envier à notre chère et tendre Côte d'Azur. Un sable doux et chaud, des ginguettes  ponctuant la promenade, des chiens gambadant partout avec insouciance... j'y ai retrouvé le kit intégral de la plage idéale !

Et c'est ainsi que mes deux semaines en Ecosse se terminèrent : sur une note ensoleillée, la tête pleine de nouvelles aventures et de leçons, le cœur réchauffé de nouvelles rencontres. 

Heureusement, ce n'est pas là que cette série d'articles sur l'Ecosse s'arrête, elle ! Je vous réserve encore quelques conseils de "barroudeuse à l'arrache", rendez-vous la semaine prochaine !



Une pensée toute particulière pour ceux qui ont croisé ma route pendant ces 7 jours si particuliers à mes yeux : Lisa, Tony, Lomane, Quentin, Nicolas, Jérôme... et tout plein d'autres. 

1 commentaire

© Sortez Tout Vert • Theme by Maira G.