SLIDER

Rien de neuf en 2018 : survivre au défi de zero waste France



Le 1er janvier l'ONG Zero Waste France, dont je vous parlais déjà ici lançait le défi "Rien de neuf pour 2018", 365 jours sans acheter d'objet neuf ! Une très belle idée en soit, mais quand ma maman m'a dit "ça va être compliqué je voulais m'acheter des chaussures"...*rire du public*, j'ai compris que quelques explications pourraient aider de nombreuses personnes à se lancer. Alors voici mes quelques conseils pour vous lancer tranquillement : 

La politique du petit pas 


Si vous êtes un acheteur compulsif, ce défi va vous paraître inatteignable. Un an, c'est très long. Pourquoi ne pas diviser cette année en de petites étapes et commencer par un mois par exemple ? L'idée n'est pas de vous frustrer pendant 3 mois pour finir par acheter la moitié d'une boutique de fast-fashion, ça n'a pas d'intérêt. Fixez vous un objectif difficile mais qui vous convient. Si 1 an ne vous convient pas, ce n'est pas dramatique. Commencez doucement, et petit à petit, augmentez la durée de vos défis.

 Ne soyez pas de mauvaise foi 


Evidemment que "rien de neuf, c'est impossible". On est d'accord. Le défi exclu bien évidemment la nourriture, les produits d'hygiène ou cosmétiques, même si l'on peut facilement rendre notre consommation plus responsable dans ces domaines là aussi ! 

L'idée est simplement qu'à chaque fois que vous aurez besoin de quelque chose, vous puissiez penser à une alternative à l'achat neuf. Et ça marche dans tellement de domaines : vêtements, électronique, transports, livres, meubles...

C'est à dire des alternatives 


Pour les vêtements pensez au seconde main avec Vinted, ou encore à la location, pour les robes de soirées à usage unique (si si tu sais, cette robe pour une soirée Gatsby avec perles paillettes, franges et autres fioritures que tu n'assumes pas dans un autre contexte...). Pour les meubles, LeBonCoin est notre ami, mais vous pouvez aussi les fabriquer vous-mêmes ! Electroménager, livres, électronique, ils ont tous leurs propres plateformes pour mutualiser, louer, emprunter, acheter d'occasion ou encore réparer, et ainsi contribuer à l'économie circulaire. D'ailleurs, Zero Waste France a pris le soin de nous lister toutes ces belles alternatives, juste ici !  


Non, acheter une pièce détachée pour réparer un de vos objets n'est pas enfreindre le règlement, on a dit pas de mauvaise foi vous vous rappelez ? 


Comprendre la démarche derrière le défi 


L'idée de ce défi, c'est tout simplement de nous apprendre à prendre du recul sur notre consommation et de dire adieu aux achats compulsifs et aux objets qui encombrent notre quotidien sans y avoir place et vide nos portefeuilles. Il s'agit de prendre conscience de chaque acte d'achat, et d'essayer un maximum de trouver des alternatives plus durables. Je comprend qu'il s'agit là d'une véritable transformation de nos modes de pensée dans un monde où la consommation va toujours plus vite. Mais c'est aussi l'occasion de s'ouvrir à un nouveau mode de consommation qui favorise non seulement l'économie circulaire mais aussi les liens sociaux (réseaux de voisinages, prêts ou achat entre particuliers...), les savoirs-faire (réparation, couture...), la relocalisation de l'activité, et qui prouve que nous pouvons exister en dehors du système linéaire capitaliste. Bref, un défi solidaire et durable pour le bien commun, qui s'avère aussi très bon pour votre porte-monnaie !  

Alors, prêts à relever le défi ? Inscrivez-vous ! 

2 commentaires

  1. J'ai vu ce défi passer un peu partout et si je ne souhaite pas y participer tel quel, je profite de cette année pour limiter mes achats tout de même.

    J'ai donc défini une somme à ne pas dépasser chaque mois (vraiment moindre par rapport à ce que je pouvais dépenser avant) et j'ai fait une liste précise de ce que je souhaitais acheter en privilégiant les marques éthiques et durables.

    Je ne garantis pas de ne me tenir qu'à ça, notamment pour les livres pour lesquels j'ai beaucoup plus de mal à me restreindre ^^ Mais là aussi j'essaie de privilégie les braderies, les brocantes...

    RépondreSupprimer
  2. L'important c'est de trouver ses propres défis et surtout de prendre conscience de sa consommation :-) Tu as trouvé une méthode qui te convient et ça s'est top !

    Je t'avoue avoir le même problème...j'ai déjà acheté un livre d'ailleurs. #faiscequejedispascequejefais Chacun ses défis ^^

    RépondreSupprimer

© Sortez Tout Vert • Theme by Maira G.