vendredi 13 octobre 2017

En fait, c'est quoi un consomm'acteur ?


Multiplication des scandales sanitaires, urgence climatique, besoin d'un retour à une vie plus frugale, on a tous de bonnes raisons de se poser des questions sur les produits que l'on achète. Si vous pensiez-être une poignée de citoyens engagés érudits, vous vous méprenez. Aujourd'hui, 80% des français souhaiteraient en savoir davantage sur les coulisses de fabrication de leurs produits (méthode d'extraction des matières premières, impact global de l'entreprise...). 


"

Etre un consomm'acteur, c'est donner un sens éthique et une utilité sociale à son acte d'achat.  

"


Pour ceux pour qui ce n'était pas évident jusque là, on va reprendre depuis le début : consomm'action est la contraction des mots "consommation" et "action". Ainsi le consomm'acteur va délibérément agir par le biais de sa consommation. Plus qu'un acte anodin, chaque achat devient alors un acte citoyen, la concrétisation d'un acte réfléchi et averti dans toute sa globalité, en bref, un vote. 

On a toujours l'impression qu'il faut partir 8 mois en mission humanitaire à l'autre bout du monde pour réellement avoir un impact positif sur le monde. Pourtant, il suffit de regarder autour de soi pour comprendre que nous pouvons agir à tout moment dans notre vie quotidienne, et notamment dans chaque acte d'achat en choisissant de consommer : 
  • Local : pour montrer notre volonté de favoriser des produits de proximité qui ont entre autre une empreinte carbone moins importante du fait de transports moins importants. 
  • Biologique : afin de soutenir une agriculture plus respectueuse des sols, de la biodiversité et de notre santé ! (On en reparlera d'ailleurs très bientôt sur le blog)
  • De saison : parce que déjà...bah...c'est moins cher ! Mais à part ça, les fruits et légumes de saison sont cultivés de façon naturelle (et non sous serre) dans le respect de leurs besoins et de leur temps de pousse. Non seulement ils ont meilleur goût (qui a déjà vraiment pris du plaisir à manger une tomate sans chair en février?), mais ils sont aussi plus nutritifs et riches en antioxydants
  • Made-in-France : afin de montrer notre désir de relocaliser les productions made-in-beaucoup-trop-loin en France et de soutenir l'artisanat et le savoir-taire français
  • Commerce équitable : pour assurer a chacun une rémunération digne de son travail, qui permette aux travailleurs de vivre décemment. En cela, je trouve que consommer en circuits courts, c'est aussi du commerce équitable. En effet, s'ils ont d'abord une dimension sociale, presque pittoresque, les circuits courts de distribution assurent surtout aux producteurs une rémunération juste, alors même que les prix sont souvent moins élevés qu'en super marché. C'est l'avantage de réduire le nombre d'intermédiaires !  
  • Zéro déchet : et pour ça, il vous faudra votre kit de course, ou encore votre kit du z'héros en vadrouille


Consomm'agir, c'est s'interroger sur les conséquences environnementales & sociales de son achat afin de privilégier des produits en accord avec nos valeurs et dénoncer les mauvaises pratiques. Consomm'agir c'est prendre conscience que nous avons le pouvoir de faire changer l'offre, en boycottant les produits issus de productions que nous ne souhaitons plus soutenir. Non, nous ne subissons pas l'offre. Il suffit de voir la multiplication du vrac même dans les grandes surfaces pour s'en rendre compte, de regarder l'élargissement des gammes biologiques ou encore la décisions des géants de l'agroalimentaire de bannir progressivement les oeufs de poules élevées en batterie. 

Et vous, quels sont vos critères d'achats ? 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire