dimanche 4 septembre 2016

Compost: mode d'emploi

http://www.hippothefitpotato.fr/2016/09/compost-mode-demploi.html
Je vous le disais déjà dans cet article, un français produit en moyenne 390kg de déchets par an. Parmi eux, ce sont 32% de déchets organiques (aussi appelés biodéchets) que nous mettons à la poubelle soit 127,9 kg. Spoiler Alert: ces déchets sont com-pos-tables!
Lorsqu'ils sont jetés à la poubelle, ces déchets sont traités de la même façon de les déchets non-recyclables, ne bénéficiant de ce fait d'aucune valorisation. Ils sont donc enterrés (Et c'est l'écosystème et les nappes phréatiques qui en font les frais) ou incinérés (une technique très énergivore et qui génère une pollution atmosphérique importante). En choisissant de composter, vous décidez de donner une seconde vie à vos restes, de redonner à la terre ce qu'elle a eu la bonté de nous offrir.
Oui mais le compostage, c'est quoi exactement?
Le compostage est le processus de transformation des déchets organiques par les micro-organismes. Cette transformation aboutit à la création de ce que nous appelons un humus, une sorte de terreau particulièrement riche en nutriments: définitivement le meilleur de tous les engrais!

Et qu'est ce qu'on y met?
Globalement, tout ce qui est végétal: épluchures de fruits et légumes, pépins, noyaux, restes cuits ou qui pourrissent, marc de café, tonte de gazon, feuilles mortes, déchets du potager mais pas seulement! Vous pourrez aussi y mettre vos mouchoirs en papier, votre essuie-tout (non imbibés de produits toxiques, si vous faites vos produits ménagers maison vous ne prenez aucun risque). Si certains produits sont un peu gros (queues de brocolis, peaux de melon/pastèque...Etc) je vous conseille de les couper en quelques morceaux pour ne pas risquer une transformation incomplète.
Pour une liste plus exhaustive de ce que vous pouvez mettre dedans ou non, je vous invite à cliquer sur la photo juste en dessous!
Je précise que, personnellement, je met régulièrement des peaux d'agrumes dans mon composte et elles sont très bien "digérées". Il est vrai qu'il y a un risque que leur acidité puisse tuer quelques micro-organismes mais mon but étant de réduire mes déchets au maximum, je me vois mal les mettre à la poubelle. Alors non, mon composte n'est pas parfait mais il me convient amplement. Je le mélange  à la terre de mes plantes, de mes arbres et arbustes et je peux vous dire qu'ils ont bien poussé cette année (première récolte de humus, mon composte aillant été installé l'année dernière au mois de septembre).
 
Alors? Quand est-ce que vous vous y mettez?
PS: je publierais exceptionnellement un article en milieu de semaine pour répondre à vos questions à propos du compostage alors n'hésitez pas à me solliciter! Et en attendant, si vraiment vous ne pouvez pas attendre pour devenir de véritables hippos zéro déchets en herbe, rendez-vous dans la rubrique Zéro Déchet !

1 commentaire:

  1. Je penses m'y mettre cette année ! (même si ce n'est pas évident car je déménage chaque année, de studio en studio), mais bon, le jeu en vaut la chandelle.

    RépondreSupprimer